Clássica banda desenhada “Tintin na Tibeti” já tem tradução em língua cabo-verdiana

Praia, 09 juin (Inforpress) – La bande dessinée classique «Tintin au Tibet», créée par le Belge Georges Prosper Remi dans les premières décennies du XXe siècle, a été présentée ce mercredi dans sa traduction en créole, par Nicolas Quint et Aires Semedo, à l’Université de Cabo Verde.

Au format A4, la version créole de cette bande dessinée est née de l’initiative de Nicolas Quint, le directeur de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), cité comme l’un des spécialistes les plus respectés de la langue capverdienne, comme l’auteur de plusieurs ouvrages de linguistique, dont des grammaires, des dictionnaires et un manuel d’apprentissage du capverdien, avec des publications en plusieurs langues.

Nicolas Quint est de retour dans ce partenariat avec le traducteur capverdien Aires Semedo, certain qu’ils sont aussi traducteurs vers le capverdien de la littérature française classique « Le Petit Prince » – Prispinhu.

A la presse, Nicolas Quint a révélé que l’intention de la traduction de cet ouvrage emblématique, édité de l’ordre de 1500 exemplaires, est de valoriser le créole, convaincu qu’une bonne diffusion peut être essentielle non seulement pour les promoteurs, mais surtout pour la langue créole
SR/JMV/AST
Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos