Brava: le secrétaire d’État à l’Inclusion sociale reconnaît la nécessité d’en faire plus sur les agressions sexuelles sur l’île

Nova Sintra, 08 juin (Inforpress) – La secrétaire d’État à l’Inclusion sociale, Lídia Lima, a reconnu ce mardi, lors de sa première visite dans la région de Fogo/Brava, la nécessité de faire plus en matière d’agressions sexuelles sur l’île, avec une attention sur les problèmes émotionnels des familles.

Cette responsable a fait ces déclarations à la presse, à l’issue de sa visite à l’île de Brava, en soulignant qu’en menant à bien son programme sur l’île, elle a trouvé qu’il était nécessaire de mener une “lutte serrée” contre ce problème de infraction sexuelle.

Lídia Lima a noté, cependant, que pour cela, les institutions doivent s’articuler les unes avec les autres, être à l’écoute, parler d’une seule voix, faire une approche unique et investir massivement dans la sensibilisation de la société.

Cette sensibilisation, selon la même source, doit être menée dans les écoles, les communautés, au sein de la famille, et clarifier les familles, les adolescents, les enfants et les jeunes sur ce que sont les instruments juridiques existants pour la défense des droits des enfants et des adolescents, et, aussi, les éclairer sur les institutions existantes qui peuvent couvrir ces problèmes.

 

MC/JMV/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos