APIMUD veut se former pour que ses membres puissent surmonter et pouvoir participer à la vie sociale et politique du pays

Praia, 22 juil (Inforpress) – La présidente de l’Association capverdienne pour la promotion et l’inclusion des femmes handicapées (APIMUD) a défendu mardi la nécessité de former les femmes handicapées afin qu’elles puissent surmonter et pouvoir participer aux lieux de pouvoir et décision.

Naldi Veiga a fait cette réflexion dans des déclarations à Inforpress, dans le cadre du cinquième anniversaire de l’APIMUD, soulignant que son ambition en tant que responsable de l’association est de changer la réalité de «l’accessibilité dans le pays et briser les barrières imposées par les préjugés».

En effet, a-t-elle noté, l’objectif l’APIMUD a été de travailler pour le développement de ses associés, en leur donnant des instruments et des connaissances afin qu’ils puissent élargir leur participation et ne pas se sentir empêchés de revendiquer leurs droits.

«Dès le début, lorsque nous avons créé l’association, nous avons affirmé que notre intention est d’avoir une organisation pour lutter pour l’épanouissement des femmes handicapées et non pas fonctionner comme un espace d’assistance», a-t-elle rappelé.

PC/JMV/AST

Inforpress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos