Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Élections

Affaire Alex Saab : la Cour constitutionnelle rejette la demande du Comité des droits de l’homme de l’ONU

Praia, 21 juil (Inforpress) – La Cour constitutionnelle a décidé à l’unanimité de rejeter la demande de se conformer à la demande d’adoption de mesures conservatoires présentée par le Comité des droits de l’homme de l’ONU à l’État du Cabo Verde dans le cadre de l’affaire Alex Saab .

«La Cour constitutionnelle comprend que l’État de Cabo Verde n’étant pas tenu de se conformer à la demande du Comité et qu’il n’existe pas de motifs suffisamment convaincants pour justifier son acceptation, il ne peut faire droit à la demande du requérant de se conformer à la demande de l’entité en question, à savoir suspendre le processus de contrôle concret de constitutionnalité », lit-on dans l’arrêt numéro 30/2021, auquel Inforpress a eu accès ce mardi.

En réponse à la déclaration du Comité des droits de l’homme des Nations Unies, les avocats du diplomate vénézuélien, d’origine colombienne, ont présenté à la Cour constitutionnelle une demande pour que le Cabo Verde s’abstienne de l’extrader vers les États-Unis « pendant l’analyse de son dossier » ou « jusqu’à nouvel ordre ».

Alex Saab a été arrêté le 12 juin 2020 par Interpol et les autorités capverdiennes, lors d’une escale technique à l’aéroport international Amílcar Cabral, sur l’île de Sal, sur la base d’un mandat d’arrêt international émis par les États-Unis.

LC/VM/AST

Infopress

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
  • Galeria de Fotos